ROD STEWART – Absolutely Live – 1982

Je vais pas vous dire que c’est le meilleur disque live existant sur la planète, mais presque. En tout cas, à mes yeux et surtout à mes oreilles, cet album est toujours d’actualité. Il n’a pas pris une ride.

Absolutely live verso

Double plaisir

Enregistré lors de la tournée 1981, aux États-Unis et en Angleterre, le double album sort en 1982. Tous les tubes du Rod sont aux rendez-vous : Sailing, Maggie May, Da Ya Think I’m Sexy? ( single le plus vendu de l’histoire du rock !), Tonight I’m Yours, Passion, I Don’t Want To Talk About It (avec la foule qui chante a cappella et à vous faire dresse les poils), etc. Tous ces hits sont revisités par une bande de cassos qui accompagnaient à cette époque l’écossais au mieux de sa forme. Pas de chichis, le son est brut de décoffrage, les arrangements également, le tout fleurant bon le collège band aviné. C’est pour cette raison que cet enregistrement ne peut pas vieillir.

Absolutely Rod Stewart

Pour être absolutely, il est absolutely… Rod Stewart. Produit par Rod Stewart, mixé par Rod Stewart aidé par George Tutko (XYZ, Quireboys) et Jim Cregan également “guitars et vocals” sur la tournée, interprété haut la main par Rod Stewart. J’ai bien dit mix, pas de remix, pas d’oberdubs, d’ailleurs Rod Stewart y va de son petit mot d’excuse sur la pochette intérieure pour les quelques pains, les ratés et quelques approximations par-ci par-là.

Rod's apologies

Mais tout ça fait de cet album un superbe témoignage et de l’ambiance de la tournée, joie, bonne humeur, Jack Daniels et rock’n’roll et de la carrière de Sir Roderick David Stewart. La pochette est du même acabit, un peu sauvage, un peu colorée mais pas du tout aguicheuse jet-set comme il fera un peu plus tard.

Rod Stewart live

Je vous conseille d’écouter l’album du début à la fin à haut volume pour être replongé dans les années 80 et le rock de Rod The Mod. Le final est un hommage aux voix cassées avec Tina Turner et Kim Carnes qui viennent le rejoindre sur la scène du Forum de Los Angeles pour un Stay With Me d’anthologie et un peu bordélique qui porte bien son titre tant on n’a pas envie que ça s’arrête.

Rod Stewart patche guest

… et en plus, j’y étais !

La petite histoire

Si vous envisagez l’organisation d’un dîner de con et que vous n’avez pas encore trouvé le vôtre, pensez à Sir Roderick. Il est modéliste ferroviaire et se fera un plaisir de vous parler de ses trains électriques, de ses buildings miniatures, de ses aiguillages et de ses gares. Sa maquette installée dans le grenier de sa maison de Los Angeles s’appelle Three Rivers City et mesure 7 x 38 mètres. Do you think it’s sexy ?

Rod Stewart et le modélisme devant Three Rivers City

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.