Pour un dernier hommage à Michael Lonsdale

“La bourse et la vie” de Jean-Pierre Mocky Découvert à la télé alors que j’étais encore gamin, j’avoue avoir toujours gardé un souvenir attendri de “La bourse et la vie” de Jean-Pierre Mocky, un film qui a disparu depuis belle lurette des écrans radar. Alors qu’il était, excusez du peu, dialogué par le grand écrivain…

Disparition de Diana Rigg

Madame file On la connaissait sous le nom de Madame Peel, qu’une meilleure connaissance de l’anglais aurait dû nous faire prononcer Pile. Mais nous, pôvres de nous, on était minots, je l’étais en tout cas dans ma banlieue nîmoise, et nous on prononçait Madame Pelle. Et tout petits qu’on était, on lui en aurait bien…

Disparition d’Alan Parker

Murs de briques La disparition du cinéaste Alan Parker, ce 31 juillet 2020 à l’âge de 76 ans, sera-t-elle l’occasion d’évacuer quelques a priori ayant collé à sa carrière ? À commencer par sa nationalité. Bien qu’ayant travaillé essentiellement aux États-Unis, Parker était Anglais. Mais finalement qu’importe, on pense souvent que Terry Gilliam, une des chevilles…

«Hollywood», série Netflix : Le syndrome Tarantino

C’est en 2009 que l’Organisation mondiale de la santé reconnut l’existence d’un ensemble de signes cliniques et de circonstances d’écarts à la norme. On parla alors de syndrome Tarantino du nom du cinéaste qui, cette année-là avec « Inglourious Basterds », montra combien la réalité pouvait être corrigée en fonction de ses propres appréciations. Ainsi, dans ce…

Disparition de Michel Piccoli

L’homme qui prenait son temps Le XXe siècle fut celui de l’homme pressé. Paul Morand donna même ce titre à un roman paru en 1941, adapté au cinéma en 1977 par Édouard Molinaro, avec Alain Delon dans le rôle. Précisons que le texte de Morand n’a rien à voir avec le film « Un homme pressé »,…

Journal d’un confinement (2)

Lire la première partie ici. Jeudi 19 mars Quel jour sommes-nous ? Je me pose cette question tous les matins tant les journées se suivent et se ressemblent depuis qu’elles ne sont plus rythmées par le travail et les occupations familiales. Je jette un coup d’œil à mon journal de confinement, laissé sur la table. Ah…

Journal d’un confinement (1)

Samedi 14 mars Lorsque je suis rentré tout seul de la gare, après avoir mis femme, enfants et chien dans le train pour la campagne, partis se mettre au vert puisque les écoles avaient été décrétées fermées, je me suis demandé que faire. L’appartement était assez grand, le frigo était plein et j’avais des étagères…

MON COUSIN de Jan Kounen : Moi, la famille…

Non, franchement, si on me l’avait dit, je n’y aurais pas cru. Pas cru que l’avant-première de « Mon cousin », samedi 14 mars dans l’après-midi, serait mon dernier film visionné en salle avant longtemps. Vincent Lindon et François Damiens étaient annoncés, et ils sont venus, ce qui fait qu’il y avait du monde. Et quand on…

LE CAS RICHARD JEWELL de Clint Eastwood

Le retour en force d’un cinéaste majeur Je ne sais pas s’il a encore toutes ses dents, papi Clint, mais putain, quel talent. Excusez cette explosion de vulgarité mais, merde, le gars, qui aura 90 ans le 31 mai prochain, a de quoi donner des leçons à tous ces jeunes freluquets qui se lancent dans…

Disparition de Kirk Douglas

Quand meurent les légendes Il était immortel, Kirk, et sa mort crée un sentiment de mensonge : non, c’est pas possible, on n’y croit pas. À 103 ans — il en aurait eu 104 en décembre prochain -, vous me direz que c’est un petit peu normal. Vous me direz aussi que Olivia De Havilland…

1917 de Sam Mendes

À la guerre comme à la guerre Je l’avoue, je n’ai jamais aimé “Le soldat Ryan”, trop militariste à mon goût, malgré les atouts claironnés par les défenseurs du film : comme Hawks (refrain connu), Spielberg plaçait ici sa caméra à hauteur d’homme. Certes, celle-ci restait parmi les soldats, ceux qui devaient à tout prix…

“Brooklyn Affairs” d’Edward Norton

Un détective privé (de retenue) Si l’on connaît bien l’acteur Edward Norton, remarquable dans “Fight Club” et tant d’autres films, on sait moins qu’il est aussi passé derrière la caméra. La première fois, c’était en 2000 avec “Au nom d’Anna”, l’histoire d’une jeune femme que convoitaient deux amis, l’un rabbin (Ben Stiller) et l’autre prêtre…

La Roue d’Abel Gance, mythologique

La projection relevait de l’exploit. Programmé au festival Lumière de Lyon les 19 et 20 octobre derniers dans une copie parfaitement restaurée, le film d’Abel Gance La roue a été présenté en deux parties de 3h46 et 3h07, auxquelles on pouvait ajouter deux entractes de trente minutes chacun. Soit plus de sept heures de film….

Disparition de Charles Gérard

Charles Gérard l’acteur, l’ami de Belmondo mais aussi le cinéaste et scénariste Charles Gérard l’acteur Jamais acteur aura été autant lui-même à l’écran. Charles Gérard, qui vient de disparaître ce 19 septembre 2019 à l’âge de 96 ans et que l’ensemble des spectateurs aimait, a toujours incarné Charlot à l’écran. C’est-à-dire un type pas futé,…

Ex-fan des seventies, où sont nos années folles ?

Quand on a grandi dans les seventies, nos souvenirs paraissent aujourd’hui antédiluviens. C’est-à-dire d’avant le déluge numérique. Les gamins qui suivent aujourd’hui sur leurs téléphones, dans les cours de récré, les aventures de leur super-héros préféré, un tuto sur “Comment draguer malgré les boutons qui recouvrent votre visage” ou, carrément, un film porno ne peuvent…

Le cinéma chantant et enchanté des années trente

Des bonheurs sur pellicule J’ai toujours beaucoup aimé ces films français des années trente où l’acteur vedette, qu’il soit Maurice Chevalier, Fernandel ou Jean Gabin, poussait d’un coup la chansonnette. C’était souvent dans des comédies mais mettez d’un coup Fréhel et vous verrez que le film prend un coup de mou dans la gaieté et…

Rocketman de Dexter Fletcher, et ton Sir ?

De notre envoyé spécial quelques jours au festival de Cannes 2019 à ses frais KANIBALEKTER Avant de parler de Rocketman, revenons donc à cette 72e édition du festival de Cannes. Commencée mardi dernier sous le soleil, même s’il faisait un peu frais le soir, elle s’est poursuivie le mercredi sous une pluie intermittente, le jeudi…

Festival de Cannes 2019

De notre envoyé spécial quelques jours au festival de Cannes 2019 à ses frais KANIBALEKTER La flamme de Cannes Cannes 2019, on aurait pu se croire dans une chanson de Mouloudji : Y a plus d’jeunesse, y a plus d’saison, Y a plus d’printemps, y a plus d’automne, y a plus d’façons, Tout fout l’camp….

“Sibyl” de Justine Triet : Les méfaits de Madame Plus

J’ai toujours détesté au cinéma les Monsieur ou Madame Plus. Ils semblent sortir tout droit d’une pub de mon enfance : un type, baptisé donc Monsieur Plus, petite moustache et costume blanc étriqué, porteur d’un nœud pap’ blanc lui aussi, était ravi de donner de petits coups de coude à des ouvriers confiseurs qui, forcément,…

Le Grand Bleu de Luc Besson

Une sale blague subjonctive Connaissez-vous “Les sales blagues” de Vuillemin ? Qui ne peuvent finalement contenter que ceux qui ont le bon goût d’apprécier le mauvais. Vous me suivez ? Bon, attendez, je vous donne un exemple. Sur l’une des planches, nous sommes dans un cinéma, pendant une séance. Tandis qu’un spectateur essaie de suivre…