Frailledésong : Black Pumas

Black Pumas album

Ça faisait un moment que je tournais autour de ce disque des Black Pumas. J’écoute ? J’écoute pas ?
Il se prélassait, encore scellé, juste à côté de la platine. Tous les deux se lançaient des regards langoureux voire lubriques. A force de rester inerte à côté de ce beau splatter, elle avait une envie forte de diéser. La platine en ut implorant le vinyl de lui sauter dessus pour lui faire tourner la tête, lui enfoncer le diamant dans son sillon pour des cabrioles sans mesure de noires et de blanches, de doubles croches jusqu’au coma. Puis le vinyle se retournerait pour repartir dans une partie de face B jusqu’à épuisement.

Vinyl splatter

Putain, mais qu’est-ce que je raconte moi ? Je suis le pornographe du phonographe, comme Brassens. Passons à la frailledésong.

Black Pumas en couleurs

Colors de Black Pumas est un petit chef d’œuvre de soul music. Yes, sir !
Elle commence avec ce petit gimmick à la guitare sèche. Quelques notes aigrelettes pour laisser le passage à la superbe voix d’Eric Burton qui chante le bonheur d’être entouré de ses couleurs préférées. La mélodie est imparable ou alors vous êtes sourds ou alors vous avez la COVID, plus de goût, plus d’odorat.
La basse vrombit discrètement et accompagne la pulsation envoutante de la batterie. Le rythme chaloupe, swing. Laissez-vous chavirer par ces arrangements d’une efficacité redoutable. Les claviers soutiennent le tout en nappes discrètes. Et que dire de ses ouh, ouh féminins et sensuels en plein milieu du morceau ? Et de ce solo de clavier (orgue ?) bluesy qui vous prend aux tripes ? Rien. Il ne faut rien dire, juste écouter cette petite merveille de groove. Yes, ma’am !
Oui ÉCOUTER et à fond la caisse, ce n’est pas de la musique d’ascenseur c’est de la soul’n’roll !

Burton & Quasada

Black Pumas sur scène

Les Black Pumas, Eric Burton et Adrian Quesada ont fait très fort pour ce premier album, petite bombe de soul, de funk, de rock qui valu aux Texans d’être nommés au Grammys. Un premier essai validé par un succès commercial et critique tant il n’y a rien à jeter dans ces deux faces. Le problème pour ces deux talentueux musiciens ça va être de faire aussi bien sinon mieux. Le deuxième album sera attendu comme le lait sur le feu et ils n’ont pas intérêt de se louper.
C’est leur problème. Si c’est pas bon on écoutera autre chose, non ? Ou on ira les voir en concert (c’est quoi un concert ?) parce qu’en live, ils sont aussi très bons !

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. blackbonnie64 dit :

    j’avais découvert cet album en 2020 et je suis tombé sur le cul. Bon, ok! je suis pas objectif car j’adore la Soul et ce duo parvient à la sublimer tout en la réinventant. Depuis j’attends! j’attends le deuxième album.

    1. Globrocker dit :

      Moi aussi, très curieux du résultat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.