Philippe Chanoinat – Interro écrite #1

02/11/2018
La première INTERRO ÉCRITE de la série est consacrée à Philippe Chanoinat, auteur de BD.
Vous pouvez lire ici l’article consacré à son dernier ouvrage On devrait jamais quitter Montauban
Les questions ont été envoyées, nous attendons avec impatience les réponses.
Pourquoi n'es-tu pas passé par un éditeur traditionnel pour cet ouvrage ?
J’en ai marre de travailler pour des clopinettes ou presque, je suis proche de la retraite et je n’ai pas une tune de côté après avoir fait plus de 80 albums. Au lieu de me lamenter sur ma triste condition d’auteur, je me suis bougé le cul et trouvé d’autres solutions,
Comment s'est passé le crowfunding avec Ulule ?
Très bien, on a obtenu plus que ce qu’on avait demandé, les gens ont été très réceptifs. Et vu la qualité de notre album et surtout les commentaires de ceux qui l’on déjà lu, on est super content avec le dessinateur Jean-Marc Borot. On a donné le maximum de nous et les lecteurs apprécient.
Page 20, concernant le cinéma français. Il n'y a vraiment aucun acteur actuel (ou actrice, ou les deux) qui trouve grâce à tes yeux, ni aucun film français que tu as apprécié dernièrement ?
Très peu, je peux citer Dupontel, François Cluzet, Olivier Marchal, il y en a bien quelques autres et les trois derniers films français que j’ai aimés : Au revoir là-haut, Carbone et l’école buissonnière.
Page 16, tu écris que tu n'as plus l'intention de faire la pute pour personne, mais que c'est très compliqué. Pour qui et pour quoi tu es obligé encore de faire la pute ?
On fait tous la pute pour l’état, autrement pour le reste c’est quasiment terminé, j’ai fait ce qu’il fallait.

Jacques Audiard

Page 28, que penses-tu de JACQUES Audiard ?
Rien de particulier, son nom m’inspire le respect, mais je ne suis pas très fan de son cinéma. Par contre je ne peux que conseiller la lecteur des deux polars de Marcel Audiard, le neveu de Jacques et le petit fils de Michel.

Les romans de Marcel Audiard

Georges Lautner

Page 10 tu racontes la rencontre de Lautner avec Chapier qui s'excuse de sa très mauvaise critique du film. Lautner lui réponds un truc définitif (je ne veux pas spoiler, lisez le bouquin). Est-ce qu'il répondait la même chose aux autres critiques cinéma qui l'avait aussi descendu ?
Georges était un homme profondément gentil et il détestait faire du mal aux gens, mais Chapier avait atteint le point de non-retour.

Lautner - Gerra - Chanoinat

Dans Les cons ça ose tout, Lautner et toi écrivaient : Tant que les populations de notre chère planète prendront la merde pour du chocolat, il y aura foule dans les bureaux de vote est-ce que ça veut dire qu'en France on est moins cons qu'ailleurs ?
Oh non pas du tout, je pense que dans chaque pays le nombre de cons est proportionnel à la taille de ce dernier. En France on aime bien regarder et critiquer ce qui se passe chez les autres, mais les gens feraient bien de s’occuper de leur cul et de faire le ménage dans leur boutique. J’ai horreur des cons suffisants !
Tu as pleuré à la mort de Johnny ?
Oui, le jour de son enterrement, je crois que je pleurais surtout sur ma jeunesse envolée, quoique dans ma tête j’ai toujours 15 ans. Après Johnny, ça faisait plus de 40 quarante ans que je ne l’écoutais plus, mais c’est grâce à lui et à Eddy Mitchell que j’ai découvert tout le reste, alors respect.
Où en est ton roman policier ?
Il avance tranquillement, mais vu que j’écris aussi un bouquin pour les ados et un autre sur mon Amour du ROCK, je prends mon temps.

Gilles de Carpe par Philippe Chanoinat

Gilles de Carpe, définitivement enterré ?
Oui et depuis longtemps, je me suis bien marré à l’écrire, mais ça a fait grincer quelques dents.
Et les projets ? Y'a des trucs signés Chanoinat qui vont sortir ?
En ce qui me concerne, à part mes romans, je travaille aussi sur l’adaptation BD Des disparus de St Agil, sur un polar qui se passe dans le Berry dans les années cinquante, un truc sur la guerre de 14 /18 où je vais dire tout le bien que je pense des enculés qui pour des raisons de pouvoir et d’argent, envoient des pauvres gars se faire massacrer. J’ai d’autres projets, mais je veux aussi profiter de la vie.
Une suite à cet ouvrage ? Un autre film ?
Oui avec Jean-Marc nous préparons un album sur les séries TV 60 et 70, ensuite nous envisageons de rendre comme pour les tontons, un hommage au film de Georges Les Barbouzes.
Ça fait combien de temps que tu fais de la BD ?
Presque 20 ans et je vais continuer, le plus longtemps possible.
Toujours heureux d'évoluer dans ce milieu ?
Oui, vu que j’ai pris d’autres chemins. Mais le plus important c’est que je sois heureux dans ma vie, et c’est le cas. Je me marie l’année prochaine et je suis un homme comblé.

Merci Philippe et FÉLICITATIONS !!!

Philippe Chanoinat en pleine interro écrite

Philippe Chanoinat, sa vie, son œuvre, une ébauche : à lire ici

Laisser un commentaire