JEAN-LOUIS MURAT – Dolorès – 1996

J’ai découvert Jean-Louis Murat avec DOLORES (c’est pas ma femme de ménage , c’est le titre de son album !) en 1996.

MDAM #9 – Dolorès : CD Track 10 – Aimer (Jean-Louis Bergheaud)

Alice au pays des volcans

Écouter un disque de Murat, c’est vivre un peu la même expérience qu’Alice quand elle franchit les portes du pays des merveilles. C’est arrêter tout ce qu’on fait et plonger dans un monde rempli de mélancolie, de tristesse intelligente, de chagrin d’amour, de liaisons tumultueuses et de ruptures provisoires. Ce mec aime les femmes (une femme ?) mais souffre de l’amour et transforme cette souffrance en énergie. Énergie de créer, énergie de chanter, énergie d’être lui-même et de se dépoiler pour mieux vous habiller.

JEAN-LOUIS MURAT – Dolorès –
Label : Virgin ‎– 8421702 / Format : CD, Album, Special Edition / Pays : France / Date : 1996Murat - Dolores

Murat Dolores

J ‘écris des chansons comme on purgerait des vipères… Ses vers sont des déclencheurs d’imagination. Le plaisir vorace dans l’impasse et alors…Trois quatre mots alignés par Murat et vous voilà collant vos propres expériences aux siennes, y plaçant des visages, des prénoms, des souvenirs, des lieux. Je n’avais qu’une idée en tête, le Mont Sans-Soucis… le tout se mélangeant harmonieusement.

Comme Brassens chantait Sete, Brel son pays plat, Murat de la Godivelle à Compains est un guide extraordinaire quand il chante sa région aussi aride et sauvage que ses histoires d’amour…

Jean-Louis Murat, un grand

Jean-Louis Murat mérite sa place aux côtés des plus grands : critiques unanimes, éloges de toutes parts, récompenses multiples.

Tout ça pour des petits chefs-d’œuvre de, comment dire, chansons Françaises ? Rock Français ? un peu des deux taillées dans le diamant. Ses mélodies envoûtantes et ses textes évocateurs m’inspirent tant que c’est un plaisir sans cesse renouvelé d’écouter Murat et de plonger dans son univers si prenant.

Ange plein de gaieté, connaissez-vous l’angoisse, La honte, les remords, les sanglots, les ennuis, Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits Qui compriment le c?ur comme un papier, qu’on froisse ? Ange plein de gaieté, connaissez-vous l’angoisse ?Charles Baudelaire

Ambiance mélancolique assortie au décor de son Auvergne adorée, textes ciselés sur ses amours, sa région, arrangements tout en nuances et mélodies accrocheuses. Et que dire de cette mise en musique et en voix du superbe poème de Charles Baudelaire, Réversibilité sinon que c’est une rare réussite pour ce genre d’exercice.

MDAM #9 – Dolorès : CD Track 12 – Réversibilité (Charles Baudelaire/Jean-Louis Bergheaud)

Donc, j’ai découvert Murat avec Dolorès, j’ai continué avec Mustango aussi beau, puis tous les autres sans exception. A vous de découvrir le reste… Tout est dit.
Le site de JEAN-LOUIS MURAT

MDAM #9 – Dolorès : CD Track 1 – Fort Alamo (Jean-Louis Bergheaud)

Jean-Louis Murat - Fort Alamo

MDAM #9 – Dolorès : CD Track 6 – Brûle-moi (Jean-Louis Bergheaud)

Laisser un commentaire