Frailledésong : The Idles

Le nouvel album des Idles arrive en novembre. C’est le cinquième. Il a été enregistré pendant la pandémie, en pleine Covidie, à Bath en Angleterre. Il s’intitule Crawler.

Dans le titre qui nous intéresse, le groupe a mis de la soul dans son punk. Le morceau commence comme une ballade Motown, un slow à chalouper en duo avec son objet de désir. Mais le groupe marque très vite son territoire avec un riff de guitare bien senti dans la gueule.

Pour patienter (pour ceux qui sont impatients) le groupe punk-rock anglais lâche en pâture un premier single très réussi, The Beachland Ballroom. Si vous connaissez un peu les Idles, vous savez que le groupe n’est pas un expert en passementerie. Les Gallois ignorent, méprisants, la guipure d’Irlande tout autant que le point coupé.

The Idles en attendant Crawler

De la suite dans les Idles

Il a essayé d’écrire ‘Be My Baby’ depuis le tout début, mais il ne voulait pas être le punk portant les vêtements Motown. Il voulait que ça paraisse naturel, et cette chanson l’est.

Mark Bowen – Guitariste

Joe Talbot chante avec tant d’émotion qu’on a l’impression que c’est sa dernière fois.

Je ne prie pas, bébé
Je ne supplie pas, chérie
Si tu me vois à genoux
S’il te plaît, ne pense pas que je prie

Pour enchaîner sur des “damage” répétés, désolés, déplorant la catastrophe, les dégâts, la sinistre époque.

La chanson est une allégorie du sentiment d’être perdu et de s’en sortir. C’est une chanson que j’aime vraiment chanter.

Joe Talbot – Idles

Une chanson absolument réussie. Elle prend aux tripes et on ne peut douter un seul instant de la sincérité du chanteur. Je suis allé me promener dans le répertoire des Idles, jeter une oreille attentive au message des punks. Séduit par leur musique énergique qui ne méprise pas la mélodie, ni les arrangements ni les messages. On n’est pas dans la gaudriole, car The Idles est un groupe engagé qui a quelque chose à dire. Et quel surprise d’entendre Joe Talbot dans The Beachland Ballroom chanter avec tant d’intensité plutôt que râler, éructer, gueuler.

Je ne savais pas que Joe pouvait chanter comme ça.

Mark Bowen – Guitariste

Moi non plus.

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. blackbonnie64 dit :

    Un bel échantillon, prometteur qui plus est!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.