Richard Cheese, apéritubes

– Papa, pour ton blog, faut qu’t’écoutes Richarchise
– Qui ça ?
– RI-CHARD-CHI-SEU !
– Ah ! Et qui c’est celui-là ?
– C’est un mec qui fait des reprises de trucs bien rocks en versions
jazz/swing/lounge.
– C’est vachement bien et super drôle.
– Bon, OK, j’m’en vais aller écouter ça.

Richard Cheese from Vegas

Richard Cheese

Richard Cheese est une espèce de crooner rigolo-ringardo (voir photo) qui prend un malin plaisir à transformer des brûlots rock’n’roll en musique de bar à VRP. Ça swing, ça rigole, ça choubidouadise, ça trinque et ça chante. Pas mal. Son groupe s’appelle Lounge Against The Machine. Beaucoup de talent et d’humour (ils le font exprès, eux !) pour adapter les gros tubes internationaux en version swing sans fioritures, ni solo, mais seulement du jazz, du rythme et de la mélodie dans des titres serrés, plus courts que les originaux comme pour aller à l’essentiel. Des reprises Martini, des covers cocktails, Riri devrait faire un malheur dans les soirées de l’ambassadeur et sur le paquebot de la croisière s’amuse.

Richard Cheese, les pochettes de ses albums

Richard Cheese a fait de la musique de djeune’s son fond de commerce. Tout y passe : Metallica, Slipknot, System of Down, Radiohead, Nine Inch Nails, Papa Roach, Korn, U2, etc.
Chaque reprise, sélectionnée avec soin, est traitée avec et musicalité et humour grâce à ce décalage entre le côté cru des paroles originales (d’ailleurs truffé de bruit divers de censure quand vous les écoutées sur Deezer, par exemple. C’est insupportable et d’une bêtise sans nom.) et la légèreté des arrangements. Derrière le chanteur crooner Richard Cheese, les membres du groupe s’appellent Bobby Ricotta (piano, keyboards), Frank Feta (drums, percussions), Billy Bleu (upright bass, bass), un vrai plateau de fromage qui assure un accompagnement de très haut niveau.

RIEN n’effraie le fromage !  

Ni une version guillerette de Rape me (Viole moi bidou oua !)
Ni impliquer Scoubidou dans Stairway to Heaven
Ni swinguer et cuivrer le hit de Rage Against The Machine, Killing in The Name Of
RIEN !
Écoutez la version du plombant Creep de Radiohead, transformé par Richard Fromage en une petite chanson sautillante qui ne ferait pas tâche dans le répertoire de Glenn Miller, par exemple. Et, l’olive sur le vermouth, Richard Cheese en est à son 21ème album et n’a pas l’intention de fermer le bar. Soyez sans crainte, je les ai presque et je remettrai ma tournée de Cheese, on s’fera une raclette ! … à suivre

Pour trouver les produits Richard Cheese, allez sur son site. Vous pouvez même commander une chanson d’anniversaire personnalisée, des t-shirts, des affiches signées, etc.

Laisser un commentaire