LENE LOVICH – Stateless – 1978

J’ai adoré son tube Lucky Number ainsi que son album Stateless. C’était fin des années 70 et ça augurait de ce qui allait nous tomber dessus dans les années 80. La décennie se termine avec l’émergence de 2 divas, Lene Lovich et Nina Hagen qui préparent le terrain à une troisième qu’est Annie Lennox qui galère encore avec Dave Stewart et son groupe The Tourists. Alors que les deux foldingues font un carton avec leurs premiers albums, la Lennox est en dépression et à 2 doigts de jeter l’éponge.
Pourquoi je m’étends sur l’Annie ? Je ne sais pas.
Revenons à l’objet principal de ce MDAM.

MDAM #6 – Stateless : Side 1 Track 1 – Lucky Number (Lene Lovich – Les Chappell)
LENE LOVICH – Stateless –
Label : Stiff Records ‎– 940 807 / Format : Vinyl, LP, Album, Gatefold / Pays : France / Date : 1978

Lene Lovich - Stateless cover

Lene Lovich Stateless inner sleeve

Lili Marlène

Lili-Marlène Premilovich est américaine née à Detroit d’une mère anglaise et d’un père serbe. C’est du costaud tout ça ! On sent bien le goût de la pomme. Le father a des problèmes de santé et les deux filles rentrent vivre en Angleterre, dans la verte campagne de Hull à ne pas confondre avec la verte compagne de Hulk.
Après multiples et divers jobs dans le domaine artistique dont on retiendra la collaboration avec Cerrone pour qui elle écrit les paroles de Supernature, elle signe chez Stiff Records et sort son premier album Stateless écrit et composé avec son boy friend Les Chappell.
Tout de suite Lucky Number s’installe en tête des charts et sera même repris par Nina Hagen en version allemande : « Wie Leben Immer… Noch ». Mais cet album ne se limite pas au tube !

Un album sautillant

Bordel non, le reste est un étonnant mélange de pop sautillante et new-waveuse (avant l’heure) avec des temps forts comme Home que j’adore, Telepathy très Blondiesque, One In a Million entre country sous acide et chants bavarois et I Think We’re Alone Now reprise du hit de Tommy James and The Shondells.

I’ve everything I need to keep me satisfied

Un album porté par la voix particulière et reconnaissable de sa foldingue de chanteuse, un voix androgyne (Lili Marléne ?) très berlinoise entre 2 guerres, émaillée de petits cris aigus.
Un album qui n’a pas vraiment mal vieillit et qui s’écoute encore avec bonheur. Si, si !

Bonne écoute.

MDAM #6 – Stateless : Side 2 Track 6 – I Think We’re Alone Now (Richie Cordell)
MDAM #6 – Stateless : Side 1 Track 3 – Home (Lene Lovich – Les Chappell)
MDAM #6 – Stateless : Side 2 Track 1 – Tonight (Nick Lowe)
MDAM #6 – Stateless : Side 2 Track 3 – Telepathy (J. O’Neill)

Laisser un commentaire