Geek Contest N° 1 : « Time – He flexes like a whore »

Je m’y suis collé ! J’ai décidé de participer au Geek Contest, un concept mis en place par kavaliero de chez Piece of Geek. Certes, je ne suis pas complètement Geek, peut-être Con et j’aime bien les Tests. J’ai classé ce premier essai dans la rayon Quizz car, je ne sais pas où le mettre dans la mesure ou ce sera peut-être le dernier et que ce n’est rien d’autre qu’un grand QCM de sa propre vie ou il faut choisir UNE réponse à la question sur un thème donné.

Le geek contest, est un article participatif destiné aux blogueurs, le concept du Geek Contest est de faire chaque mois une « liste » (ou top) de 5 éléments/personnages/objets… lié à la culture geek en réponse à un thème spécifique.
En même temps, qu’est-ce que la culture Geek a de si différent de la culture  en générale ? Peut-être quand ils parlent de livre, ils pensent à Mangas ?  Naannn, j’déconne !

Ce mois-ci le thème est « Le Temps » et il nous faut trouver le temps de trouver :

Un jeu vidéo
Un film
Une série (Web-série, anime, ou autres)
Un livre (mangas, comics, ou autres)
Un(e) personne célèbre ou un objet .

Vous n’êtes pas blogueur ? Vous pouvez également participer sur Twitter avec le #pieceofgeekcontest !

Globrocker, le 21/04/2017

1 – JEU VIDEO  : Les Lemmings

Putain de jeu !
J’en ai passé des nuits à essayer de faire sortir le quota de bestioles imposé par le programme. Je jouais sur un Atari (720?), mon premier ordinateur et je ne me souviens plus si j’avais une souris ou non. En tout cas, plus on avançait dans le jeu, plus les niveaux devenaient de véritables casse-têtes et il fallait jongler avec les touches (?)/avec la souris (?), en tout cas fallait jongler.
On avait 2 minutes pour faire sortir du niveau 100 Lemmings. Ils tombaient d’un côté, ils marchaient tous dans le même sens et il fallait leur faire traverser un paysage accidenté et de moins en moins amical. Vous aviez à votre disposition un nombre limité de Lemmings spécialistes : certains permettaient à la troupe de partir dans l’autre sens, certains explosaient pour casser un mur, d’autres construisaient des ponts, creusaient un tunnel, un trou et il fallait donc avec ce que le jeu mettaient à votre disposition à chaque niveau délivrer la tribu Lemmings.
ET TOUT ÇA EN 2 MINUTES !!!!
Car le temps était primordial. Quand vous aviez visionné le chemin, les obstacles et les Lemmings ouvriers disponibles, il fallait que ça rentre dans les 2 minutes.
Et à un moment, il fallait bien aller se coucher, s’arrêter de jouer parce que « J’ai un boulot moi ! ». Mais les Lemmings continuaient dans votre tête à vouloir sortir de leur enfer…

Jeu les Lemmings

2 – FILM : L’effet Papillon (The Butterfly Effect)

Quel film ! Je me suis laissé entraîné dans cette aventure qui aurait pu bien tourner, surtout quand on le pouvoir de changer le passé. C’est souvent que les gens disent que s’ils avaient fait les choses différemment auparavant, ils n’en seraient pas là aujourd’hui. Mais non ! Car on ne peut pas savoir comment serait notre aujourd’hui si on n’avait pas pris le même chemin auparavant ! Et c’est ce que montre le film quand le héros change un premier détail de son passé pour s’apercevoir que le détail a tout changé ! Et pas en mieux… Et ça va de Charybde en Scylla, pour faire simple c’est la merde. Un film à voir absolument tant il vous torture l’espace spatio-temporelle.

3 – SÉRIE : The Man In The High Castle

Là, on est dans l’uchronie (voir ci-dessous), le voyage dans le temps et le monde parallèle. Les Allemands et les Japonais ont gagnés la guerre et se partagent les États-Unis. Nous sommes dans les années 60 et pas de rock’n’roll en vue. Bien au contraire, c’est triste et dangereux de vivre à cette époque. Un groupe de résistant possède des films qui montrent une toute autre réalité, la vraie, celle qui fait l’histoire de ce monde. Où les ont-ils filmés ? Comment ? On ne sait pas. En tout cas, je ne sais pas. Je n’ai pas tout compris, parfois l’histoire est un peu absconse, les temps se chevauchent, les personnages sont téléportés et ne semblent pas ce qu’ils sont. Mais la série est addictive. La reconstitution des années 60 et l’adaptation de cette époque dans l’Empire du Japon (Japanese Pacific States) et l’Allemagne Nazie (Greater Nazi Reich) sont de l’excellent travail. Les costumes, les voitures, les décors tout est parfait. La série est tirée du roman de Philip K. Dick, Le Maître du Haut Château.

4 – LIVRE : Robert Harris – Fatherland

Superbe fiction de Robert Harris sortie 1992 dans laquelle l’Allemagne Nazie a remporté la seconde guerre mondiale. WTF !
Une enquête policière menée par un SS de la Kripo (Police criminelle du IIIème Reich) qui, en essayant de trouver le tueur d’un officiel du gouvernement, va tomber sur un vaste complot visant à éliminer des huiles qui discutaient d’un rapprochement de l’Allemagne avec les US.
C’est un roman uchronique, c’est à dire reposant sur la réécriture de l’Histoire à partir d’un évènement du passé. Vous choppez un morceau de fil et vous tirez sur la pelote… Uchronie venant du U négatif et de CHRONOS, le temps, donc un non-temps. Donc une fiction. J’ai voulu faire original et éviter les voyages dans le temps pour vous proposer un roman génial sur un non-temps que les moins de non-vingt-ans ne peuvent pas connaître.

L'Europe de Fatherland

5 – PERSONNE CÉLÈBRE : David Bowie

Parce qu’artistiquement il était de son temps quelle que soit l’époque, il était même parfois en avance, montrant la voie. Il ne vieillissait pas, le Dorian Gray du rock n’a été physiquement affaiblis que par la maladie. Mais il ne se montrait que très peu pour ne pas ternir sa beauté anglaise.
Et il y a sa chanson « Time ». Un petit chef d’œuvre de 5 minutes 14. Écrite à la Nouvelle Orléans en 1972 et parue en 1973 sur l’album Aladdin Sane. Une mélodie mélodramatique encerclée par les vagues de piano de Mike Garson qui mêle un piano de cabaret a des accords de free jazz pour faire de ce morceau un des chefs-d’œuvre du répertoire Bowie. Une de mes copines m’avait dit une fois à l’écoute de ce titre à propos du piano : « Mais on dirait qu’il fait n’importe quoi, mais en fait, il fait pas n’importe quoi ! ». Et oui ma poule, Bowie ne fait pas n’importe quoi.

Deux versions. Deux époques. Autres temps.

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Piece of Geek dit :

    Très belle participation, tu es un des rare à avoir parlé des Uchronie je crois.
    Toujours cool d’avoir du « neuf ». Je note, The Man In The High Castle comme série à voir.
    J’ai tellement joué aux lemmings aussi (surtout le 2) sur mon amiga à l’époque ^^ » ça date.
    L’effet papillon me donne toujours autant de frissons quand je regarde la bande annonce, tellement bien ce film. Et david bowie, juste un incontournable, bien joué

    1. Globrocker dit :

      Je suis parti sur le prochain : les animaux. C’est obligé qu’ils soient nos amis ? Parution autour du 15.

      1. Piece of Geek dit :

        Nan c’est pas obligé xD

Laisser un commentaire