Frailledésong : Sam Brown

Sam Brown, le temps d’un tube mémorable va passer de derrière la scène sur le devant des projecteurs aussi vite qu’elle va revenir derrière.

Sam Brown Stop!

La première fois que j’ai entendu ce titre, ce devait être à la radio je crois, je suis tombé immédiatement amoureux et de Sam et de Stop!.
Un vrai coup de foudre pour ce slow ultime qui contient tous les ingrédients pour vous faire chalouper toi et ta copine (ou future, ou ex, ou rateau) pendant la série des slows au Macumba. Ça commence avec une petite virgule violonneuse qui s’efface net pour laisser la place à la voix cassée de Sam Brown qui vous étreint le cœur et serre lentement pour ne plus le lâcher, puis les chœurs, le solo d’orgue et toujours Sam qui fait étal de ses compétences vocales jusqu’à un final un peu foiré tout de même. Je trouve.

Sam Brown

Sam Brown Slow!

Stop! c’est la ballade ultime qui vous attrape par le creux des reins pour remonter en frissons le long de l’échine pour éclater en feu d’artifices dans vos oreilles (en chou fleur). Comment ne pas avoir envie dés les premières notes de se précipiter sur la piste de danse pour un frotti-frotta plein de sueur, de sensualité et de désir. Avec n’importe qui. Si vous avez sous la main votre petite amie, fiancée, épouse, maîtresse, tant mieux mais si ce n’est pas le cas chopez une gonzesse au passage n’importe laquelle, une petite, une grosse, une grande, une molle, avec un grand cou, une grosse touffue, une petite joufflue, une grande ridée, qu’importe, l’essentiel est de passer ces 4’55” à se trémousser collé à un corps féminin pour un échange de fluide torride.

Quelle famille

Samantha Brown est la fille de Joe Brown, fait membre de l’Empire Britannique pour service rendu à la musique, et Vicki Brown qui fut la chanteuse dans deux girls groups des années 60 (Vernons Girls et Brakeaway) avant de devenir choriste de grands artistes. Le frère Pete Brown est, lui, producteur. Une famille d’artistes cup of tea.

Sam est joueuse de ukulélé, chanteuse, choriste, autrice, compositrice. En parallèle de sa carrière solo, Sam Brown travaille comme choriste avec les grands. Son tableau de chasse est bien fournit : Deep Purple, Fish (petit tube en 95 avec Just Good Friends), David Gilmour/Pink Floyd (performance vocale dans The Great Gig In The Sky), Gary Moore, Jool Holland, Spandau Ballet, Small Faces (à l’âge de 12 ans). Bref, Sam suffit et Sam va bien car outre le carton pratiquement mondial de Stop! (miracle, numéro 2 en France !), elle a fait d’autres albums avec quelques tubes en Angleterre.

Mais pas que

En faisant des recherches sur le Net, j’ai écouté l’œuvre de Sam et découvert des albums de grande qualité avec quelques pépites dont ce Do Right By Here splendide tiré de son album Of The Moment (2007) que je vous laisse découvrir. Sam Brown a du talent. Elle fait son petit bonhomme de chemin sans rien demander à personne. Elle aurait pu être Adèle à la place d’Adèle… N’empêche.

Allez fouiner par là, écoutez , découvrez, ouvrez vos cages à miel Zégutiennes. Je vais quand même pas tout faire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.