Geek Contest N° 6 : Dieu + Dieu = Diacre

Dieu est le nom que depuis le début des temps à nos jours, les hommes ont donné à leur ignorance. Max Nordeau 1849-1923

Le geek contest, est un article participatif destiné aux blogueurs, le concept du Geek Contest est de faire chaque mois une « liste » (ou top) de 5 éléments/personnages/objets… lié à la culture geek en réponse à un thème spécifique.
En même temps, qu’est-ce que la culture Geek a de si différent de la culture en générale ? Peut-être quand ils parlent de livre, ils pensent à Mangas ? Naannn, j’déconne !

Ce mois-ci le thème est « Dieu et mythologie » . Mais je ne me suis intéressé qu’à Dieu. J’ai laissé de côté les histoires pour mythomanes de la Mythologie.

Et, comme d’habitude, il nous faut trouver :

(Un jeu vidéo) Non, c’est finis ça, on va parler Musiques !
Un film
Une série (Web-série, anime, ou autres)
Un livre (mangas, comics, ou autres)
Un(e) personne célèbre ou un objet .

Vous n’êtes pas blogueur ? Vous pouvez également participer sur Twitter avec le #pieceofgeekcontest !

Globrocker, le 15/09/2017

1 – MUSIQUES – Eric Clapton

Eric « Slowhand » Clapton est un des plus grands guitaristes de rock. Ou plutôt de rock-blues. En 2011 il fait partie du classement des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps du magazine Rolling Stones juste derrière Jimi Hendrix !
Il a été intronisé trois fois au Rock And Roll Hall Of Fame. En tant qu’artiste solo et comme membre des Yardbirds et de Cream.

Eric Patrick Clapton fut abandonné par sa mère et confié à ses grand-parents qu’il croira être ses parents. Il apprendra à l’âge de 9 ans que celle qu’on présentait comme sa grande sœur était en fait sa mère. Vous m’suivez ?
Pas facile comme début pour le petit Eric. Une enfance et une adolescence tumultueuses ne l’empêchent pas d’apprendre la guitare et de se faire remarquer dans des groupes de blues. Il est d’abord surnommer « Slowhand » (la branlette) en vertu de la dextérité sur le manche (z’ont d’l’humour les rockers). Après son passage au sein des Yardbirds qu’il quitte pour rejoindre John Mayall et ses Bluesbreakers, on voit fleurir sur les murs de Londres le graffiti « Clapton is God ». Et ça restera. Ne cherchez plus Dieu, Eric Clapton EST Dieu.

Après les Bluesbreakers, il fondera le trio Cream avec Ginger Baker et Lenny Bruce, puis, le temps d’un album, Blind Faith avec Steve Winwood et entamera enfin une carrière solo puisqu’il s’était mis à chanter. Son jeu de guitare est caractérisé par une fluidité inouïe (regardez sa main gauche…), la puissance de ses attaques et la richesse harmonique. Mieux qu’un surdoué, Clapton était programmé pour avoir une guitare entre les mains.

Pour en savoir plus sur Eric « Slowhand » « God » Clapton.

2 – FILM – Monty Python

  • Holy Grail (Sacré Graal) 1975
  • Life of Brian (La Vie de Brian) 1979
  • The Meaning Of Life (Le Sens de la Vie) 1983

Les Monty Python (Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle, Michael Palin, Terry Jones et Terry Gilliam) ont fait rire des générations avec leur humour aussi efficace qu’Anglais. Ils sévissaient à la télé britannique, sur la BBC, avec leur émission Monty Python’s Flying Circus. Puis ils se lancent dans le cinéma avec des chefs d’œuvre devenus cultes et dont certaines séquences sont aujourd’hui de véritables références.

Sacré Graal, comme son titre l’indique, dézingue la légende Arthurienne bien avant l’excellent Kaamelot d’Astier.

La Vie de Brian, raconte l’histoire d’un mec dont la vie ressemble un peu à celle de Jésus

Le Sens de la Vie retrace les étapes de notre vie de la naissance à la mort.

Vous voyez qu’on est en plein dans le sujet, Dieu, la Mythologie, les mythomanes et les pots de départ.

3 – SÉRIE – The Preacher

J’ai hésité entre Américan Gods et The Preacher.
La saison 1 de la première étant terminée et ne sachant pas si la seconde va tenir les promesses de la première, j’ai sélectionné The Preacher dont la saison 2 est en cours de diffusion.

The Preacher c’est l’histoire du révérend Jesse Custer dans l’Amérique profonde qui est habité (Custer pas l’Amérique profonde) par Genesis un mélange d’ange et de démon aux pouvoirs très puissants.

Dans la saison 1 il découvre son passager, se frite avec des anges immortels (puisque ce sont des anges. Et allez vous battre avec des immortels, c’est épuisant !) venus récupérer le démon et annonce à ses fidèles qu’il va leur présenter Dieu. Seulement voilà, cet enfoiré de Dieu a disparu et la saison 2 suit Custer, Tulip sa petite amie psychopathe et le vampire Cassidy (joué par l’excellent Joseph Gilgun déjà vu dans Misfits) à la recherche de Dieu dans les clubs de jazz de la Nouvelle- Orléans. Car Dieu est amateur de jazz mais de bon jazz. Ils croiseront des barges en tout genre, seront pourchassés par un cow-boy tueur venu du passé, le patron du Graal tueur froid,  sadique et obsédé. Vous découvrirez que l’enfer est une prison où sont regroupés les plus grands déconneurs que la terre ait porté : Attila, Manson, Hitler, etc.

On peut vraiment faire des trucs de fou dans Preacher. On a l’Enfer ! Si on veut, on peut ramener Hitler ! Seth ROGEN - Créateur de la série

La série est un must dans le genre, complètement barrée et servie par un casting de premier ordre.

The Preacher - Custer, Tulip & Cassidy

4 – LIVRE – Cavanna, Les Ecritures (Les aventures de Dieu et du Petit Jésus)

Ce livre n’est pas destiné aux bigots inquisiteurs et autres intégristes de tout poil. Ou plutôt, ils feraient bien de le lire pour se remettre les idées en place. Quoique cette espèce misérable qu’on appelle croyants a tellement l’esprit fermé qu’elle est incapable même de s’en emparer ayant trop peur de blasphémer et d’être promis aux enfers.

Cavanna, pour ceux qui ne connaissent pas, est à l’origine des magazines Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Mais c’est aussi un immense écrivain, au style très particulier qui pondit des chefs d’œuvre comme Les Ritals, Les Russkoffs et bien d’autres.

Cavanna - Les Ecritures

Dans ces ouvrages consacrés à la bible, il s’amuse à la réécrire tout en conservant la construction originale avec ses chapitres et ses versets. Il pointe du doigt ou de la plume ses contradictions et ses aberrations avec brio et humour.
Je me souviens avoir lu l’intégrale avec délectation et la banane à chaque page. Car au-delà de la gaudriole, ces textes sont excellemment bien écrits car Cavanna était un grand écrivain avec une belle moustache.

Car ce livre est le Livre.
Tout est dedans. Tout.

D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Dois-je faire fusiller les curés de gauche ? Quel vin servir avec le turbot béarnaise ? Comment sodomiser un archange ? En quels termes convient-il de s’adresser à Dieu pour solliciter un petit secours ? Épouserai-je mon chef de rayon ? Dix jours de retard, est-ce que je devrais m’inquiéter ?…

Tout est dans le Livre. Tout. Ici ou là.
Cherche, mon gars, cherche.

Et si tu songes qu’au nom de ce Livre des vierges furent livrées aux bêtes, des philosophes brûlés vifs, des villes rasées, des provinces passées au fil de l’épée, des massacres sanctifiés, des injustices magnifiées, des bombardiers bénis, et qu’on a pas encore vu le plus beau, alors tu comprendras qu’un livre comme ça, ça ne peut pas être des conneries. C’est pas possible.Cavanna

4 – OBJET – L’auréole

L’auréole est un accessoire indispensable aux grenouilles de bénitiers afin qu’elles reconnaissent si elles ont à faire à Dieu ou à ses saints. Celle de Dieu est beaucoup plus brillante que celles du petit personnel.

Elle se porte au-dessus de la tête et non sur la tête comme un chapeau, un bonnet ou un casque de moto. Porter une auréole sur la tête est une énorme faute de goût ou alors c’est ce qu’on appelle une couronne ce qui n’a rien à voir avec l’objet dont il est question dans ces quelques lignes. En fonction de la taille et de la luminosité de l’auréole vous pouvez distinguer les saints gradés des simples sainldats. Quand les anges se mettent en grève c’est qu’ils en ont ras l’auréole d’être mal traités par les offisaints et les offisaints supérieurs qui leur font souvent porter l’auréole auprès de Dieu quand ils ont fait une connerie.

Auréole sous les bras
Saint Glinglin mécontent de son auréole. Beurk !

Dans certains cas, on porte l’auréole sous les bras mais c’est parce qu’il fait chaud, qu’on porte bêtement une chemise ou un tee-shirt de couleur claire et qu’on transpire. Un ange au Sahara se reconnaît à ses 3 auréoles.

Aujourd’hui nous pouvons manger des auréoles mais il y a un rituel à respecter : on tourne, on sépare, on lèche, on recolle, on trempe, on mange. Celle-là ne brille pas car elles n’existent qu’en noir et blanc.

Fausse auréole
Auréole archi fausse. D’autant plus qu’on voit bien qu’elle faite en guirlande de Noël ! C’est abusé, non ?

Attention à ne pas vous laisser abuser par des faux saints priapiques  ornés d’une fausse auréole ridicule qui brille. Pour reconnaître une fausse d’une vraie, c’est simple, la fausse se trouve à l’extrémité d’un fil de fer souvent mal fini. Quant à la fausse auréole, elle a tendance à bouger dans tous les sens surtout quand le porteur se met à rire à une blague vaseuse.

Fausse auréole
Très belle auréole en poils de yak finement coiffés. Mais, quand elle est collée comme ça sur le crâne c’est qu’elle est fausse.

J’espère que ce Geek Contest vous a plus. Que vous avez appris des trucs et des bidules. N’hésitez-pas à réagir. Prochain rdv en octobre avec pour thème : Retournement de situation (Plot Twist). C’est encore simple son truc !

En attendant allez jouer aux Quizz de Globrocker. Inscrivez-vous et on verra qui fait les meilleurs scores. Have fun !

Laisser un commentaire