ALICE TEXAS – Sad Days – 2003

En 2003, à la sortie de l’album, le mec du Village Voice a cru bon de désigner Alice Texas comme la progéniture de Nick Cave et PJ Harvey.
Si on veut.
Les références ne sont pas mauvaises.
C’est mieux que Céline Dion et Justin Bieber.

MDAM #8 – Sad Days : CD Track 8 – Tramp Is Haire (Alice Claire Schneider)

Mais pour ceux qui possèdent une culture musicale plus étendue dans le temps et l’espace, je préfère voir en ce combo New Yorkais les descendants directs d’un accouplement entre Lou Reed et Patti Smith. Pas mal non plus. Mais soyons large et parions sur une partouze à 4.
Arrêtons là les comparatifs. C’est toujours débile et ça ne rime à rien. En tout cas pour un groupe de talent qui ne doit que suggérer des ancêtres mais rester unique.

ALICE TEXAS – Sad Days –
Label : Fargo Records ‎– FA20335 / Format : CD, Album / Pays : France / Date : 2003Alice Texas Sad Days
Alice Texas Sad Days

Au pays des merveilles

Ce deuxième disque de la bande à Alice Claire Schneider, autrice-compositrice et pilier du groupe, m’a attrapé par les couilles dès les premières notes pour ne plus me lâcher. Je peux vous dire que ça fait un bien fou !

Une ambiance plombée, bardée de riffs et de petits arrangements vicieux pour une voix qui gémit et raconte tout en douleur et colère des histoires de solitude, de chagrins d’amour sur des mélodies de spleen. Aucun titre à extraire (peut-être le sautillant Coney Island – tiens, tiens, quand on parle du Lou !) des 10 proposés. L’album s’écoute dans son entier avec une jouissance sans cesse renouvelée.

We’ll be allright baby Without these sad sad days We’ll be allright babyAlice Claire Schneider

Cow Girl

Alice Claire SchneiderQu’est-ce que c’est il comme musique ?
Du rock-blues-country dont les racines se seraient mélangées les pinceaux dans un orgasme incestueux. Voilà un grand album et dés le premier titre South of Heaven vous avez envie d’hurler avec la damoiselle I cry just for you pour l’éternité.

Et puis, pour ne rien gâcher, la gonzesse est jolie, avec une voix à damner un saint, et elle porte des bottes de cow-boys avec une robe courte et un stetson sur la tête. Alice Texas c’est le pays des merveilles et moi, faut que j’me mette au rodéo !

 

Pour en savoir plus : le site d’Alice

Helas, il semblerait qu’Alice soit passée de l’autre côté du miroir. Plus rien depuis cet album. Malgré mes recherches sur la toile et à part la ville d’Alice au Texas, je n’ai rien trouvé sur la douce. Si vous avez des nouvelles…

MDAM #8 – Sad Days : CD Track 3 – Sad Days (Alice Claire Schneider)

Laisser un commentaire