Couvrez ce sein que je ne saurais voir…

Par de pareils objets, les âmes sont blessées,Et cela fait venir de coupables pensées… Molière Bon, voyons voir, premier texte, premier sujet… je me tâte. A vrai dire, je me sens d’humeur plutôt coquine en ce moment, ce qui contraste fortement avec l’ambiance actuelle : LA rentrée double M, Masquée, Morose : on ne mate pas (difficile…